Simple comme un coup de fil

19 Juin

Voici un encart qui ne vous aura sûrement pas échappé:

Moins diffusé actuellement, il perd peut-être, au moment où je vous en parle, de l’impact qu’il pouvait présenter aux premiers jours de sa programmation. Mais le propos demeure à mon sens, intéressant. Parce que loin des discours usités en vue d’effrayer le public à grand renfort d’images morbides et sanglantes, le film s’attache d’avantage à apporter une nuance psychologique à la vision que l’on peut avoir des accidents de la route, et affiche un message de prévention axé sur une culpabilisation certes, mais différente. La campagne met effectivement en situation, avec dans le jeu des acteurs un réalisme prenant, les proches de victimes de la route informés par des appels téléphoniques. On joue ici sur la corde sensible du téléspectateur en lui épargnant certes des visuels d’accidents déjà utilisés dans le passé, mais en opérant de la sorte un certain contraste, pour miser sur l’idée que les accidentés ne sont pas les seules victimes de la route.

Le scénario et sa visualisation ont leur effet, certes, ils choquent bien que visuellement des plus sobres, amènent éventuellement à réfléchir, remuent… Mais qu’en est il réellement de l’impact d’une telle moralisation sur le public?

Intitulée « les coups de fil », cette campagne a eu pour but d’insister sur l’aspect poignant des dangers de la route, en impliquant directement leurs conséquences, soit la douleur morale qu’ils peuvent engendrer. Soit. Mais est ce une idée adaptée que de rappeler aux téléspectateurs qui ont déjà pu le vivre ce type de situation? L’impact d’un tel propos peut-il se faire au niveau d’un chauffard, d’un délinquant de la route?

Bien que touchée par le spot, je trouve que ces questions ont leur sens et leur raison d’être, c’est pourquoi j’aspire vivement à connaître votre opinion.

Sécurité routière, chair à publicité?

2 Réponses to “Simple comme un coup de fil”

  1. Miss Adagio 20 juin 2008 à 5:59 #

    Je l’ai vécu ce fameux coup de fil..et forcément, ces spots réveillent en moi de très mauvais souvenirs et une douleur encore très vive aujourd’hui. J’imagine, peut-être à tort, que cette nouvelle manière de tenter de prévenir à un impact plus fort que des images d’accidents trop banalisées. La dimension humaine, sensible, est plus parlante. Malgré le retour en arrière que ça provoque chez moi, je suis donc plutôt pour ce genre de messages. Pour les chauffards, récidivistes de la délinquance routière ? Je n’en sais rien.. je crois qu’il faut un jour être personnellement touché(e) par un décès dans un accident de la route pour devenir prudent (et craintif)..malheureusement…

  2. lespagesdecarmel 22 juin 2008 à 8:06 #

    Merci de ton avis Miss Adagio, je vois que tu prends cette façon de faire avec objectivité, j’avais cru comprendre qu’elle brusquait certaines personnes à la lecture de quelques forums…
    Effectivement je suis d’accord avec toi, les images d’accidents sont usitées et banalisées; malheureusement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :