Badoombaaa

10 Fév

Ça sonne avec allégresse, rebondit dans l’espace jusqu’à nos oreilles qui reconnaissent un gimmick, un petit mot qui ne veut rien dire, qui n’appartient pas à la langue française, s’échappe du dictionnaire et qui pourtant, signifie tant. Annonce une porte ouverte sur un pan de culture moderne, la Culture Pub. Rien que ça.

Vous vous souvenez?

Ce générique, c’était un feu d’artifice de marques, un condensé de la culture économique de ce pays et même internationale sur support de logos détournés pour y faire apparaître le nom de l’émission, c’était fichtrement bien fait et très, très prometteur!
Chaque émission, présentée avec brio et dynamisme par Christian Blachas et, entre autres, Thomas Hervé, était le seul espace de télévision destiné à décortiquer la publicité, les campagnes en cours et stratégies médias. Un moment d’analyse en images et vidéos, qui se faisait fort de nous tenir informés sur les plus grands annonceurs et les meilleurs créatifs, les budgets, les prix attribués, l’actualité des agences, bien plus trépidante que dans Melrose Place… C’est que ça causait sérieux, dans Culture Pub, il ne faut pas croire! Attention, parce que le monde de la pub, ça semble surfait, et facile, tout ça: des films très courts compilés et un mot clef, du soit disant jargon: « slogan ».

Et voilà; que l’imaginaire collectif veut qu’on puisse devenir un créatif en puissance en moins de deux, sans aucune notion des marchés, des contraintes, des coûts médias et des différents supports; que les séries télévisées vendent sous sauce de glamour de blanches oies nullipares devenant par opération du Saint Esprit, personnages clefs de l’agence -avec un rôle toutefois peu défini, particulièrement flou, comme c’est aisé, tiens, mais bon tout ça dans l’univers de fabuleux de la fiction, ça s’improvise; on entre par hasard ou par piston (of course, hey) dans une grande agence et sans diplôme ni expérience, sans aucune connaissance antérieure du milieu, on supplante l’hôtesse d’accueil, les stagiaires en immersion, et toute autre fourmi officiant dans le processus de mise au point de la campagne, et, et et et, on devient comme on l’a dit, en moins de deux, propulsé par une brillante idée, une sorte de pièce maîtresse se voyant attribuer la tache de démarcher les annonceurs, gérer les budgets et trouver les fameux slogans tout en trouvant le concept et le visuel appropriés!

Ce n’est pas comme s’il y avait une structure, une hiérarchie, des entretiens annuels comme dans toute entreprise: noooon.
Le monde merveilleux de la publicité, c’est juste des agences où tout est en verre, un monde de stress et de fantasme, un peu fourre tout, un peu pêle mêle, un domaine d’activités qui ne nécessite aucune connaissance, aucune capacité, aucune expérience particulière.

Enfin BREF.

Dans ce contexte d’illusions fantasmagoriques, il est peut-être bon qu’un magazine tel que Culture Pub nous ramène à une certaine réalité et tout simplement, un certain réalisme et nous rappelle l’existence de concepteurs rédacteurs, directeurs artistiques, tout ça. L’existence aussi, d’une presse professionnelle, spécialisée (même que CB News et Stratégies, tout de même, ce n’est pas donné, c’est bien, mais ce n’est pas donné).

Il est également profitable d’entendre parler de Jean Paul Goude, par exemple, parce qu’indéniablement il intègre à part entière la culture contemporaine.

De connaître Frédéric Beigbeder pour autre chose que son existence mondaine: ses livres, son parcours, son expérience comme Concepteur Rédacteur star et entre autre initiateur de « Regardez moi dans les yeux, j’ai dit les yeux »…

De savoir que de nombreuses personnalités du monde du spectacle ont commencé par la publicité et que beaucoup d’entre elles y reviennent moyennant lourdes finances à l’occasion d’un petit testimonial (récemment Gérard Lanvin pour les magasins Connexion).

De savoir que les investissements publicitaires sont le reflet de la santé des annonceurs.

Etc, etc.

Alors oui, même si c’est particulier, même si c’est marchand, la publicité représente tout un univers avec toute SA culture.

La Culture Pub.


Note: aujourd’hui vous pouvez retrouver l’émission Culture Pub sur son site http://www.culturepub.fr/.

http://unefilleordinaire.net/2009/02/02/le-concours-culture-confiture-les-3c-quoi/

http://www.aporteedart.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :